Accueil / Archives Novembre Décembre 2015

Archives Novembre Décembre 2015

– Jeudi 31 décembre 2015
Le télégramme
Corson vise l’ouverture

Rio 2016 Rugby à 7. Corson vise l’ouverture 31 décembre 2015 à 08h41 / Pascal Cabioch / Pause détente à Dubaï en décembre pour Lénaïg Corson (au premier plan) et les… Pause détente à Dubaï en décembre pour Lénaïg Corson (au premier plan) et les joueuses de l’équipe de France de rugby à sept. Pour la première fois dans l’histoire des Jeux Olympiques, le rugby à sept sera présent l’été prochain à Rio. La Costarmoricaine Lénaïg Corson (26 ans), qui a débuté le rugby il y a six ans seulement, rêve de faire partie de cette ouverture. Et se donne les moyens d’y être.

+d’info…

Le télégramme

Cyclo-cross. Finale de la Coupe de France. Venturini… et Crispin !

A dix jours des championnats de France, Clément Venturini (Cofidis) a réalisé le Grand Chelem sur la Coupe de France, hier après-midi, à Flamanville (Manche). Moins dominateur dans sa catégorie, le Finistérien Mickaël Crispin a néanmoins raflé la mise chez les juniors. Lui aussi visera le titre bleu-blanc-rouge à Besanç

– Mercredi 30 décembre 2015
Le télégramme
Rio 2016 Jean-Pierre Bourhis. Le Quimpéro-Sénégalais

Naturalisé sénégalais en septembre, le Quimpérois Jean-Pierre Bourhis (20 ans) a, depuis, validé un des six tickets en jeu pour les Jeux Olympiques de Rio en C1 (*) grâce à sa victoire aux championnats d’Afrique au Kenya, le 7 novembre. Un rêve éveillé.
+ d’info…

 

– Mardi 29 décembre 2015
Pierre Le Coq. Le rêve éveillé

D’ores et déjà qualifié pour les Jeux Olympiques de Rio, le véliplanchiste briochin Pierre Le Coq croque enfin son rêve à pleines dents. Et espère bien décrocher, au Brésil, la plus belle des médailles.

 – Lundi 28 décembre 2015

A partir du 5 août prochain, Rio de Janeiro va donc accueillir 10.500 athlètes de plus de 200 pays différents pour les 31e s Jeux Olympiques d’été, les premiers à se dérouler sur le continent sud-américain.
+ d’info…

– Mardi 22 décembre 2015
Le Télégramme
Tour de France Cyclisme – C’est arrivé en 2015. Et Barguil creva l’écran…
Révélation du dernier Tour de France, Warren Barguil (14e) a défrayé la chronique lors de ses grands débuts sur la Grande Boucle. Dans les descentes de col en croisant le doux regard d’une vache pyrénéenne puis en envoyant bien involontairement le Britannique Gerraint Thomas, un coéquipier de Chris Froome, valdinguer dans les décors.

 

– Lundi 21 décembre 2015
2ème journée régionale sport santé bien-être, jeudi 17 décembre 2015 à Rennes
Reportage par Terre de sports

 

– Dimanche 20 décembre 2015
Le Télégramme
sport – La Région garde le cap
Tout juste élu vice-président en charge des Sports, le Morbihannais Pierre Pouliquen réaffirme la volonté de la Région de poursuivre une action définie en large concertation avec les acteurs du mouvement sportif
breton. Article Télégramme

–  Mardi 15 décembre 2015

Juritravail
Sportifs de haut niveau : ce que va changer la nouvelle loi du 27 novembre 2015

Le 3 décembre 2015 a été publiée la loi n°2015-1541 du 27 novembre 2015 visant à protéger les sportifs de haut niveau et professionnels et à sécuriser leur situation juridique et sociale.
+ d’info…

Le Monde
Le président du CIO veut « restaurer la confiance dans le sport »

Les scandales de dopage et de corruption qui frappent les fédérations internationales d’athlétisme et de football sont au centre de la commisssion exécutive du Comité international olympique (CIO) qui se tient à Lausanne jusqu’au 10 décembre. Dans une tribune au Monde, son président, Thomas Bach, exhorte « toutes les organisations sportives » à mettre en place « des politiques de tolérance zéro » et préconise de confier la gestion des contrôles à l’Agence mondiale antidopage et les sanctions au tribunal arbitral du sport.
+ d’info…

 

Localtis
COP 21 : le sport se met aussi au vert

A l’occasion de la COP 21, le monde du sport dévoile ses initiatives en matière d’environnement. Ainsi le dispositif Optimouv, lancé officiellement le 4 décembre, propose des scenarios d’organisation des rencontres sportives pour réduire le nombre de kilomètres parcourus dans le cadre des compétitions.
+ d’info…

 

– Lundi 14 décembre 2015
Le Télégramme
Planche à voile – les crocodiles de l’Elorn : 1er club  français
samedi au Nautic à Paris, sur le stand de la fédération, les représentants des Crocos de l’Elorn ont reçu le titre de champion de France des clubs en planche à voile.

– Vendredi 11 décembre 2015
Sports Cross-country Championnats d’Europe à Hyères Marie Bouchard court tout le temps
Marie Bouchard passe avec bonheur des pistes d’athlétisme à la bibliothèque de… Marie Bouchard passe avec bonheur des pistes d’athlétisme à la bibliothèque de la fac de médecine de Brest. « Je cours tout le temps ! » Marie Bouchard est une jeune femme de 22 ans très active. Des pistes d’entraînement de la Paimpolaise licenciée au Stade Brestois aux « Euro » de cross, ce week-end à Hyères, en passant par les études en médecine, Bouchard ou la vie à 100 à l’heure.
+ d’info…

 

– Mercredi 9 décembre 2015
Gonzalez, le monde a ses poings
Sous les yeux de sa maman, la Cubaine Cynthia Gonzalez, installée à Lorient depuis trois ans, a décroché, samedi soir à Amiens, le titre de championne du monde de boxe française.

 

 

– Mardi 8 décembre 2015

Localtis
CNDS : les critères d’aides aux équipements sportifs en zone rurale assouplis

Le dernier conseil d’administration du Centre national pour le développement du sport de l’année 2015 a débouché sur plusieurs décisions intéressant les collectivités territoriales. Parmi celles-ci, une mesure concerne l’éligibilité des salles multisports en zones rurales aux aides du centre. Quant au dossier de la voix délibérative des élus locaux dans les commissions territoriales, il est sur de bons rails.
+ d’info

 

Slate
Face à la réforme territoriale, le sport français a le souffle court

Le redécoupage des régions se transforme en casse-tête pour le sport français, obligé de s’adapter en toute hâte avec une remise en cause de son modèle de fonctionnement à travers ses ligues.

+ d’info…

 

FFBB- Présentation du projet Optimouv’
Dans le cadre de la COP 21 organisé en ce moment à Paris, la Fédération Française de BasketBall est aux côtés du Ministère de la ville, de la Jeunesse et des Sports pour présenter le l’outil d’aide à l’optimisation des déplacements dans les rencontres sportives, Optimouv’.
+ d’info…

 

 

– lundi 7 décembre 2015
Le Télégramme
Championnats de Bretagne. Florian Le Corre, le bonheur en famille

Tour de France Championnats de Bretagne. Florian Le Corre, le bonheur en famille 7 décembre 2015 à 07h30 / Philippe Priser / Destitué de son titre, l’an passé, autour du plan d’eau de Cruguel (56), Florian Le Corre a réussi le petit exploit de récupérer le maillot à hermines, sa seconde peau, hier, à Kerlouan. Le Costarmoricain du Team Pays de Dinan, sacré pour la neuvième fois en onze ans (!), a devancé au sprint Clément Bommé (VCP Loudéac). Le pro Matthieu Boulo (Bretagne – Séché Environnement) a obtenu le bronze.
+ d’info…

– jeudi 5 décembre 2015
Le Télégramme
Coupe de France. Concarneau, Saint-Malo et le Stade Briochin en 32es

Saint-Malo, Concarneau et le Stade Briochin se sont qualifiés, ce samedi, lors du 8e tour en Coupe de France. Le Stade Brestois et le CPB Bréquigny ont été éliminés. Saint-Renan défiera la TA Rennes, dimanche. Le tirage au sort des 32es de finale aura lieu lundi, à Paris.
+ d’info…

– Mardi 1er décembre 2015
Newsletter Infosport n° 524
Vers une ubérisation du modèle sportif

Une multitude de startups façonnent aujourd’hui les produits et services sportifs de demain. Une opportunité pour les collectivités et les clubs qui disposent ainsi d’une mine d’information pour adapter les activités aux attentes des pratiquants. Mais des besoins énormes pour
rénover les équipements et le risque de voir l’offre sportive leur échapper totalement. Certains observateurs pensent en tout cas que les pouvoirs publics n’ont pas pris la mesure de ces évolutions.

Document Pdf

 

DRJSCS
Le ministère des sports crée un observatoire de l’économie du sport
Présidé par le professeur Wladimir Andreff, la mission de l’observatoire de l’économie du sport est de fournir à l’ensemble des acteurs de l’économie du sport, une information régulière sur l’état et l’évolution des marchés du sport et son rôle dans l’économie et la société. Pour cela, l’observatoire de l’économie du sport recueille et mutualise les données relatives à l’économie du sport (actuellement une cinquantaine d’indicateurs), puis les complète via la réalisation d’études économiques et prospectives financées par les membres de l’observatoire.

+ d’info…

 

Valérie-FOURNEYRON.fr
Les députés disent oui au « sport sur ordonnance »
Les députés Valérie FOURNEYRON (Seine-Maritime), Brigitte BOURGUIGNON (Pas-de-Calais), Pascal DEGUILHEM (Dordogne) et Régis JUANICO (Loire) saluent l’adoption définitive par les députés de l’amendement sur la prescription médicale du sport qu’ils avaient déposé à l’occasion de l’examen en dernière lecture du projet de loi relatif à la modernisation du système de santé (texte n°3103).
+ d’info…

 

Thierrybraillard.fr
Statut du Sportif – Synthèse de la loi 2015-1541 du 27 novembre 2015

A quelques mois des Jeux olympiques et paralympiques de Rio et dans le cadre de la candidature de Paris pour 2024, le gouvernement a fait de la situation des sportifs l’une des priorités de son action dans le domaine du sport.
+ d’info…

 

Les Echos
Quand le sport se met au « crowdfunding »

Le financement participatif débarque dans le sport et en particulier dans le football. Les supporters sont invités à faire des dons pour aider leurs clubs à recruter ou à conserver leurs meilleurs joueurs.
+ d’info…

 

 – Lundi 30 novembre 2015

Tir. Assemblée Générale de la Ligue de Bretagne Un nombre de licenciés en hausse
C’est dans la salle municipale de Colpo que s’est tenue, hier, l’AG de la Ligue de Bretagne de tir sportif et de loisir. Julien Labbé, son président, s’est félicité du nombre croissant de licenciés, mais a également abordé les difficultés que la discipline connaît actuellement.

 

– Jeudi 26 novembre 2015
Le Télégramme
Roller de vitesse – Le Pivert, l’or de la consécration
Il a longtemps galéré et a même voulu tout arrêter. Mais aujourd’hui, à 25 ans, le Quintinais Gwendal Le Pivert a enfin été consacré, le week-end dernier, aux Mondiaux, en Chine. Et est revenu, hier, en Bretagne, avec de l’or aussi brillant que son sourire.
+ d’info…

Natation.
Assemblée générale du comité de Bretagne « La Bretagne doit être un catalyseur…»

Propos recueillis par Éric Daniellou Président du Comité de Bretagne depuis trois ans, Serge Brunet attaque sa dernière année de mandat avec optimisme et confiance en l’avenir.

+ d’info…

– Mercredi 25 novembre 2015

Le Télégramme
Bretagne Portraits Rencontre. Leur handicap a mis les voiles 25 novembre 2015 à 06h52 / Isabelle Guézennec / « Cap sur la trisomie ». C’est le titre d’un court-métrage émouvant mis en ligne, fin octobre, sur Youtube. C’est surtout l’histoire d’une rencontre, magique, entre Gilles Le Druillennec, skipper handicapé moteur de naissance, et Bohème, une fillette trisomique. Pendant six mois, par la voile, sur les bords du Trieux ou dans l’archipel de Bréhat, ils ont « barré la différence ».
+ d’info…


Tribune : « Sport sur ordonnance, ça marche »

En France, on estime à plus de 9 millions le nombre de patients souffrant d’une Affection de Longue Durée (ALD) reconnue. Diabète, maladies coronariennes ou neurologiques, cancers… Ces pathologies n’épargnent personne, quel que soit l’âge, le sexe, la condition sociale. Face à cette réalité, notre système de santé se doit d’innover en intégrant, dans le parcours de soins, des pratiques thérapeutiques qui ne soient pas uniquement médicamenteuses.Tribune parue dans le Journal du Dimanche du 22 novembre

Par Valérie FOURNEYRON, Brigitte BOURGUIGNON, Pascal DEGUILHEM et Régis JUANICO, députés signataires de l’amendement « Sport sur Ordonnance ».
+ d’info…

Le Parisien
« La candidature de Paris n’est absolument pas remise en cause »

JO 2024. Thomas Bach, le président du Comité international olympique (CIO), a envoyé un message de solidarité au chef de l’Etat et a assuré que les attentats n’auraient pas d’incidence sur la candidature parisienne.
+ d’info…

Sud Ouest
Le CERS, la clinique du sport qui soigne le corps et les têtes

Depuis quatorze ans, le Centre européen de rééducation du sportif permet aux athlètes blessés de se reconstruire. Face à la mer
+ d’info…

 LCP
Protection sociale des sportifs de haut niveau : l’Assemblée a voté définitivement dans une unanimité post-attentats

Le Parlement a définitivement adopté mardi, par un vote unanime de l’Assemblée, une proposition de loi visant à protéger juridiquement et socialement les sportifs de haut niveau et professionnels, dans une ambiance post-attentats.
+ d’info…

– Vendredi 20 novembre 2015
Le Télégramme

Trophées du sport 2015 : les lauréats
Le 19 novembre, les 26e Trophées du sport ont récompensé les meilleurs athlètes bretons qui ont porté haut les couleurs de la Bretagne sur les podiums.
+ d’info…

Voile – Mondiaux Laser Radial à Oman
Transat Jacques Vabre Mini-Transat Route du Rhum Café de la Marine Mondiaux Laser Radial à Oman Bolou sur la bonne vague 19 novembre 2015 / Aline Merret / A Oman, Marie Bolou veut marquer les esprits en vue d’une sélection pour les… A Oman, Marie Bolou veut marquer les esprits en vue d’une sélection pour les Jeux Olympiques de Rio. Dernière épreuve de la saison pour les filles du Laser Radial : le Mondial est une nouvelle étape vers un billet pour les JO. La Lorientaise Marie Bolou fait partie de l’équipe de France. Après de bons résultats, elle aimerait bien finir la saison sur une bonne note.
+ d’info…

– Lundi  23 novembre 2015
Le sport35
Yannick Beaudelot et Clément Thomas en bronze au Mondial d’aviron de merL’équipage malouin Yannick Beaudelot et Clément Thomas a décroché la médaille de bronze aux championnats du monde d’aviron de mer à Lima au Pérou. Bravo aux sociétaires de la section aviron de la Société nautique de la baie de Saint-Malo.
+ d’info…

– Mardi 17 novembre 2015
France TV Sport
Bach: Les attentats n’ont « absolument pas » d’incidence pour les JO-2024

Le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach a assuré dimanche que les attentats qui ont fait au moins 132 morts vendredi soir à Paris et Saint-Denis n’auraient « absolument pas » d’incidence sur les chances de la candidature parisienne à l’organisation des JO-2024
+ d’info…

 

La Lettre du Cadre
Quand les services expérimentent les budgets participatifs
Les villes lancent leur « budget participatif ». La commande n’est plus politique, mais citoyenne, foisonnante et exigeante… Comment les services font-ils face ?
+ d’info…

 

 – Lundi 16 novembre 2015
Communiqué de presse du CROS Bretagne

Le Comité Régional Olympique et Sportif de Bretagne exprime toute sa solidarité et son soutien envers les nombreux blessés et les familles des victimes des horribles attentats du vendredi 13 novembre 2015.

Face à l’obscurantisme, ensemble, nous devons résister à la terreur que ces barbares veulent installer.

Plus que jamais, dans toute la diversité de nos disciplines et structures sportives, nous devons poursuivre notre combat contre le repli identitaire, renforcer notre cohésion sociale, notre citoyenneté et affirmer les valeurs de la République Française « Liberté, Egalité, Fraternité ».
Jacqueline PALIN
Présidente du CROS

 Communiqués de Presse du CIO

Suite aux terribles évènements survenus dans la soirée du vendredi 13 novembre 2015 à Paris et dans sa région, le Comité National Olympique et Sportif Français ainsi que tout le mouvement sportif s’associent à la tristesse et au deuil de toutes les familles des victimes et de tous les Français.

Message du président du CIO, Thomas Bach, à la suite des attentats terroristes perpétrés à Paris

Ces attentats sont profondément choquants. Le CIO condamne ces actes lâches et barbares.

Ce n’est pas seulement une attaque contre le peuple de France et contre Paris, c’est une attaque contre l’humanité et contre toutes les valeurs humaines et olympiques.

Nous nous tenons unis, côte à côte avec les peuples du monde entier. Nos pensées vont naturellement aux familles et amis des malheureuses victimes tuées ou blessées dans ces terribles attentats.

Nous soutenons également le travail extraordinaire de tous ces hommes et ces femmes des services médicaux et des forces de sécurité qui assistent sans relâche la population dans ces moments très difficiles.

En cette période sombre, nous devons nous rappeler le pouvoir unificateur du sport, sa capacité à rassembler les peuples et les communautés, à apporter la paix et la réconciliation. Aujourd’hui toutes les personnes de bonne volonté diront d’une même voix : Nous sommes tous Français.

Une lettre de condoléances et de soutien au président Hollande a été envoyée aujourd’hui et j’ai ordonné que le drapeau olympique flottant au siège du CIO soit mis en berne en hommage aux victimes de cette tragédie.

Message de la candidature Paris 2024

La France est touchée en son cœur. La candidature Paris 2024 est aujourd’hui en deuil pour toutes les victimes des événements épouvantables qui se sont déroulés hier soir à Paris et dans sa région. Toutes nos pensées vont à ces personnes, à leur famille, ainsi qu’aux nombreux blessés de ces effroyables attaques.

Nous partageons le choc et la profonde tristesse manifestée à travers le monde et exprimons notre solidarité en tant que Parisiens et Français face à ces actes de terreur.

Les valeurs fondatrices et historiques de notre pays importent plus que tout dans cette dramatique situation. Elles seront la source de notre détermination face à cette terrible tragédie.

Message de l’Academie nationale olympique française

Les membres de l’Académie Nationale Olympique Française s’associent aux messages du CNOSF et du comité de candidature Paris 2024 pour porter le deuil des terribles attentats survenus le 13 novembre 2015 à Paris et dans la région francilienne.

Ils forment le vœu que les valeurs fondamentales dont s’honore notre pays, notamment celles développées au cœur de la philosophie de l’Olympisme dans « le but de contribuer à bâtir un monde pacifique et meilleur » continuent de participer de la grandeur de l’Homme et de l’infini respect qui lui est dû.ues de notre pays importent plus que tout dans cette dramatique situation. Elles seront la source de notre détermination face à cette terrible tragédie.

 

– Jeudi 12 novembre 2015
Edito Newsletter Infosport 521
Ce dont je rêve avant les JO de #Paris2024 ! par Patrick Bayeux

« Je rêve des jeux » le slogan est-il prémonitoire. Mais obtenir les jeux est-ce un rêve ? Les anglais en ont rêvés, ils les ont organisés. Aujourd’hui ils constatent est baisse significative du nombre de pratiquants sportifs … depuis les jeux de Londres. « L’héritage de Londres semble avoir été oublié. Les statistiques sportives actives sont absolument horribles. « souligne une étude publiée il y a quelques semaines ! lien vers l’étude
Alors pourquoi rêver des jeux ?

– Pour faire rayonner la France, obtenir le maximum de médailles, se doter d’équipements de haut niveau, remplir des hôtels, montrer le savoir faire français, laisser un héritage… C’est le discours officiel

– Pour servir les intérêts de quelques initiés qui sont directement concernés : en premier lieu des élus et dirigeants en première ligne dont le calendrier de la candidature coïncide avec le calendrier politique, (cf notre papier 2015-02-10 Candidature aux JO de 2024:l’important c’est 2017 ! )
ensuite des sportifs en quête d’un destin national et enfin quelques entreprises directement impliquées dans l’organisation des jeux . C’est un peu le sentiment que donne la candidature aujourd’hui qui peine à mobiliser.

« Il faut que 90 % des français soient favorables à l’organisation des JO » martelait B Lapasset lors du lancement de la campagne de financement participatif. De son coté D Masseglia considérait que le critère le plus important était la mobilisation.

Force est de constater que la mobilisation n’est pas au rendez vous. Le 27 octobre « Sur 180 000 clubs en France, dix ont acheté des boîtes de bracelets… « constatait D Masseglia dans le Parisien.

Difficile effectivement de faire rêver les français à cette candidature alors que rien dans le quotidien des pratiquants ne les y incite aujourd’hui. Quant aux clubs comment les mobiliser pour un événement dont ils pensent aujourd’hui qu’ils en seront exclus ? L’image renvoyée par certaines fédérations avec notamment des affaires de corruption ou de gouvernance, renforce cette déconnexion de plus en plus criante entre la base et les fédérations.

– Ou pour faire du sport un véritable enjeu de société. C’est selon nous ce qui justifie de se mobiliser. Dans un contexte où l’objectif est d’organiser des jeux raisonnables en construisant le minimum d’équipements difficile de plaider un héritage autre que sociétal.

Pour nous, l’organisation des jeux n’est pas une finalité mais un moyen. Alors profitons de la candidature et à fortiori si Paris est désigné, profitons de Paris 2024 pour faire bouger les lignes.

En premier lieu pour porter une grande politique d’éducation par le sport.

La force de Paris 2024 est de porter des valeurs olympiques, et permettre de rassembler autour d’un projet commun.

Alors imaginons un kit à l’attention des enseignants qui pourraient utiliser le support des JO pour les cours d’histoire, de géographie, mais aussi de mathématiques (exemple des épreuves chronométrées, des sauts…. ) d’instruction civique (respect de la règle, …. ) un kit pour les éducateurs dans le cadre des activités péri éducatives et des clubs à l’instar du cube « le sport ça me dit » de Coca Cola. . Le kit comporterait à la fois du contenu en terme d’enseignement mais également du matériel d’animation (matériel sportif, matériel éducatif, …. )

Associons d’abord les collectivités locales à travers un label « Ville partenaire de la candidature » puis ensuite (…) de Paris 2024. En contre partie de ce label, les collectivités prendraient l’engagement de développer des actions, de l’autre Paris 2024 accompagnerait ces collectivités avec des supports de communication, des objets de promotion et du contenu pédagogique.

Il est illusoire de penser qu’aujourd’hui la mobilisation autour de la candidature ne peut se réaliser qu’à travers les réseaux sociaux.

En second lieu pour réformer l’organisation du sport en France

Avant la décentralisation le sport en France s’est construit sur une organisation verticale basée sur la tutelle de l’Etat sur les communes. L’organisation était simple. La pratique se limitait à la compétition sportive et à l’éducation physique. Les financements étaient essentiellement publics.

Lien vers le schéma

Des années 80 jusqu’à la première décennie du 21ème siècle, l’organisation du sport s’est complexifiée en raison notamment de la création de collectivités territoriales de plein exercice, du renforcement de l’intercommunalité, de l’apparition d’opérateurs privés qui ont accompagné le phénomène de massification et de diversification de la pratique sportive.

Lien vers le schéma

Durant ces 3 décennies les acteurs du sport sont entrés dans un processus de contractualisation tout azimut. Le club contractualise avec la commune, l’intercommunalité, le département, la région, l’Etat et parfois plusieurs fois avec la même collectivité sur des politiques différentes. Quant aux collectivités territoriales la règle est devenue le co -financement des projets ce qui a pour conséquence de ralentir les initiatives et de compliquer des démarches déjà lourdes. La chasse aux subventions devient la priorité des acteurs du sport. Très symptomatique le CNDS qui représente moins de 10 % du financement des projets, fait parler de lui à chaque réunion !

La baisse des dotations de l’état, la diminution des financements publics et la réforme territoriale signent la fin de ce modèle fondé sur la hiérarchie contractuelle et la dépendance publique.
D’ailleurs Bercy enfonce le clou en s’interrogeant sur les financements publics accordés au sport. Le sport fait partie des 12 politiques qui seront examinées en 2016 par Bercy pour faire de nouvelles économies (interventions estimées à 13 milliards d’euros – cf article les Echos)

La réforme territoriale (loi MAPTAM, loi relative à la délimitation des régions et loi Notre) est plus qu’un simple changement d’échelle, un territoire urbain « en plus grand », c’est véritablement un changement de gouvernance, une nouvelle manière de conduire les politiques publiques.

Lien vers le schéma
La réforme territoriale c’est l’avènement d’un fonctionnement en réseau et la mise en place de nouveaux mécanismes de solidarité et de financements.

La montée en puissance des réseaux est une tendance lourde. Et pas uniquement les réseaux sociaux qui proposent une façon inédite de vivre ensemble et de s’organiser, qui induisent de nouveaux comportements comme le refus de subir et la volonté de s’adapter à des flux, de pouvoir choisir. L’ubérisation du sport est en marche. La montée en puissance des réseaux concerne également les relations entre les acteurs eux-mêmes. Les territoires doivent travailler entre eux. Les villes moyennes avec les métropoles, les villes moyennes entre elles dans une stratégie d’ »Amis concurrents » pour peser sur la métropole. Désormais la solidarité n’est plus verticale face au désengagement de l’Etat mais horizontale. Dans le sport, ce fonctionnement en réseau reposant sur l’intelligence collective s’applique à tous les niveaux :
– Pour le sport pro : peut on avoir plusieurs clubs pros dans la même région à 50 km de distance ?
– Pour le HN : une agglomération a t-elle le s moyens de soutenir toutes les disciplines. Peut-on continuer dans certains territoires à maintenir une politique quasi identique entre la région et l’Etat ?
– Pour la pratique à l’échelle d’une Communauté de Communes ou d’une communauté d’agglomération. Une commune doit-elle offrir toutes les pratiques sportives à ses habitants ?
– Faut-il maintenir un comité départemental dans les départements où est présent un comité régional ?
Cette nouvelle façon de construire les politiques publiques favorise la logique de négociation et d’échange au détriment d’une logique de subvention. D’ailleurs de nouveaux mécanismes de financement sont en route comme le mécénat de collectivités, le crow fonding, l’échange tout simplement, avec des plateformes de plus en plus performante.

Alors que le sport est défini par la réforme territoriale comme une compétence non obligatoire et partagée (cf notre édito Le sport dans la loi Notre et maintenant que fait-on ? ), il est urgent d’inscrire le sport à l’agenda des conférences territoriales de l’action publique au lendemain des élections régionales, mais il est encore plus urgent que les acteurs du sport se prennent en main et se mettent à travailler ensemble territoire par territoire à la définition de politique sportives.

Dans un courrier daté du 2 novembre adressé au premier ministre, Denis Masseglia dénonce une baisse de 8 % des crédits d’Etat affectés aux fédérations sportives, et rappelle que 2016 est non seulement une année olympique mais également l’année de la campagne de promotion de la candidature de Paris 2024.

Le mouvement sportif est-il capable de peser sur les décisions politiques ? Un DGA d’une grande collectivité territoriale me disait récemment : »La différence entre la culture et le sport c’est que quand tu baisses de 15 % les subventions le mouvement sportif te téléphone pour te remercier alors que les acteurs culturels qui ne sont pas organisés en tout cas moins que les sportifs sont capables de se mobiliser en quelques jours pour te mettre la pression et souvent obtenir gain de cause. « .

Sous réserve que les acteurs en perçoivent l’intérêt, la mobilisation tant attendue pour la candidature viendra de la base tout comme le passage à une nouvelle gouvernance.

Plus que jamais et sans attendre et afin que le rêve devienne réalité, il est grand temps que les acteurs du sport se mobilisent, les Français suivront.

 

Maire Info
Déconcentration : une circulaire pour renforcer le dialogue entre l’Etat et les territoires

Dans une circulaire parue le 5 novembre, le Premier ministre détaille une instruction du gouvernement « relative à l’implantation des services publics de l’Etat dans les territoires ». Manuel Valls y souhaite le renforcement du dialogue entre l’Etat et les territoires lors de la mise en place de projets visant, localement, à moderniser ou adapter aux nouvelles attentes ces services.
+ d’info…

 

– Mardi 10 novembre 2015
Le Télégramme
Régionales. Onze listes en lice en Bretagne
C’est officiel ! Comme en 2010, il y aura onze listes présentes le 6 décembre prochain pour le premier tour des élections régionales. Toutes les formations politiques jouant un rôle en Bretagne seront représentées. Ou presque.

+ d’info…

 

– Lundi 9 novembre 2015
Le Télégramme
Gouren – Assemblée Générale de la fédération
Comme un long fleuve tranquille
L’assemblée générale de la Fédération de Gouren s’est tenue, hier à Vannes. L’occasion pour Jean-François Hubert, son président, de faire un point sur l’état de santé de la discipline en Bretagne.
+ d’info…

– Jeudi 5 novembre 2015
20 Minutes
JO 2024 – Paris choisit son village
JEUX OLYMPIQUES C’est l’un des dossiers clés de la candidature de Paris au JO de 2024. Qui du Bourget, de l’Île-Saint-Denis ou de Pantin accueillera les 10.500 sportifs et leurs 6.500 accompagnants?
+ d’info…

– Mardi 3 novembre 2015
Localtis – Un outil pour diminuer les déplacements des clubs lors des compétitions sportives à l’étude

La question pouvait paraître anodine. La réponse ouvre des perspectives intéressantes pour les clubs sportifs… et les collectivités qui les subventionnent. De quoi s’agit-il ? Dans une question au ministre des Sports, Rémi Delatte, député de la Côte-d’Or, faisant allusion à l’annonce par le gouvernement d’une hausse des taxes sur le diesel, s’inquiétait de la difficulté pour les clubs amateurs à assurer les déplacements des joueurs lors des rencontres sportives.
+ d’info…

Lyon capitale  – Thierry Braillard s’attaque à la précarité de certains sportifs

Ce samedi, le secrétaire d’Etat aux sports, Thierry Braillard, était à Lyon pour présenter le dispositif « J’apprends à nager » pour les collégiens. L’occasion de revenir sur sa proposition de loi pour protéger juridiquement et socialement les sportifs de haut niveau, qui passe en deuxième lecture à l’Assemblée nationale en novembre.
+ d’info…

 

Maire Info – SDCI : la carte proposée par les préfets réduit de 40 % le nombre d’intercommunalités
Les projets de schémas départementaux de coopération intercommunale (SDCI) présentés par les préfets réduisent de près de la moitié le nombre des intercommunalités. Comptant aujourd’hui 2 133 communautés, la carte intercommunale pourrait ainsi n’en compter plus que 1 200 à 1 400 le 1er janvier 2017, selon les estimations de l’AdCF qui a analysé 82 projets de schémas présentés par les préfets.
+ d’info…

 

Ilosport – Le « Sport sur ordonnance » rejeté à une voix près au Sénat
Si le concept « Sport santé sur ordonnance », d’abord lancé par la ville de Strasbourg en 2012 connaît aujourd’hui un fort succès dans l’Hexagone, l’amendement a pourtant été rejeté à une voix près au Sénat. + d’info…

 

Localtis – Les contours du budget des sports s’affinent
On en sait plus sur ce que seront les crédits du CNDS (Centre national pour le développement du sport) en 2016. La discussion sur le budget des sports dans le projet de loi de finances (PLF) pour 2016 en commission élargie le 26 octobre à l’Assemblée nationale a apporté des éclairages. Parallèlement, deux amendements modifient le texte initial du PLF.
+ d’info…


Le Télégramme
Rugby – Vannes prend la tête de la Fédérale 1.

Bodyboard – Sélectionné en équipe de France pour les mondiaux au Chili
Yann Salaün, l’année de la confirmation
Le Finistérien a été retenu en équipe de France pour participer aux championnats du monde ISA de bodyboard au Chili du 6 au 13 décembre.

 

– Lundi 2 novembre 2015
Ouest France
Canoë Kayak – Championnat de France de descente
Quatre médailles pour les bretons
Les bretons ont récolté au total 4 médailles, dont trois pour le clan féminin. Charlène LE CORVAISIER (Guerlédan) gagne le bronze chez les seniors. Myriam LE JONCOURT (kayak Club de Pont Réan) prend l’avantage sur Emmanuelle COSSIC (La Roche Derrien) qui terminent respectivement 2ème et 3ème.
En Junior Homme Thomas Launey (Guerlédan) prend la 2ème place.

Le Télégramme
Voile – Mondial BIC 293 à caglaria

Trois bretons en argent à la coupe du monde de planche à voile BIC
Trois coureurs ont décroché le titre de vice-champion du monde :
Enora TANNE (crocos de l’Elorn), chez les – de 15 ans filles,
Yun Pouliquen (CN Lorient), chez les – de 15 ans garçons
Jeanne Penfornis (Mouette Sinagote), chez les techno + filles

 

Archives des revues de presse

Laisser un commentaire