Accueil / Actualité du CROS / Présentation du portail formation des bénévoles
Image2

Présentation du portail formation des bénévoles

En se connectant à https://www.formations-benevoles.bzh/chaque association pourra faire connaître les formations qu’elle organise à l’intention des bénévoles et chaque bénévole pourra y faire son choix. « Au départ, il n’y aura qu’une douzaine de formations », explique Marie Buffet, animatrice de la commission formation du Mouvement associatif et salariée de l’association Familles rurales. « Le travail va se faire ensuite. C’est un outil qu’on devra faire vivre. Il faudra, sans doute, un ou deux ans pour que ça porte les fruits qu’on en attend. »

« Travailler ensemble »

Cette initiative, qui était en gestation depuis des années, est née de constats, partagés par de nombreux acteurs du monde associatif et confirmés par une enquête réalisée en 2016. « L’enquête a montré que l’offre de formation est insuffisante, en termes de proximité et de thématiques, résume Marie Buffet. On manque d’un outil qui les recense. Les associations travaillent de façon cloisonnée, sans savoir ce que font les autres. »

Ainsi, certaines thématiques se retrouvent dans de nombreuses formation, comme les relations entre bénévoles et salariés, la gestion financière ou la communication. Mais, constate Marie Buffet, « il y a des formations qui sont annulées, par manque d’inscrits. »

D’où l’idée de créer un espace commun « qui permette de savoir ce qui se passe, de créer des liens, de travailler ensemble ». Avec, en toile de fond, l’espoir « de mettre les associations autour de la table, par communes, par pays, par département, pour se dire qui fait quoi, identifier les enjeux et y répondre collectivement ».

Si les associations jouent le jeu et construisent ensemble des formations, il restera à vérifier que les bénévoles sont prêts à se former. « La formation des bénévoles est stratégique, souligne Marie Buffet. Ils sont les employeurs, ils gèrent les associations. Mais il est souvent difficile de les mobiliser, par manque de disponibilité. La formation n’apparaît pas toujours comme une urgence. »